L'ART NOUVEAU (1893-19O5)

Mouvement de rénovation qui marqua l'Europe à la fin du XIX siècle et au début du XX siècle, dans les arts décoratifs et l'architecture. Le terme fut emprunté à la galerie de SAMUEL BING à Paris en 1896 la maison de l'art nouveau. Il s'est développé sous les noms de Jugendstil en Allemagne, Sezessionstil en Autriche, Tiffàny style aux U.S.A ,Modernissimo en Espagne ou Style Liberty en Italie. En France et en Belqique il est également connu sous les noms de style 1900 et de Modern 'style.


L'art nouveau est un style essentiellement décoratif qui a cherché à mettre en relief la valeur ornementale de la courbe. Il prend ses origines dans les principes du mouvement ARTS AND CRAFTS et les textiles et papiers de son fondateur WILLIAM MORRIS, les vases d'EMILE GALLE et les meubles de GUSTAVE SERRUSIER. Les artistes prônèrent le travail manuel, se tournèrent vers la tradition gothique, s'inspirèrent de l'art japonais et de l'observation de la nature. Ils rejetèrent les références classiques hérités de la Renaissance. L'art nouveau a profondément transformé le décor intérieur et l'architecture. On considère généralement les oeuvres de l'architecte anglais ARTHUR MACKMURDO comme les premiers exemples d'art nouveau. Un magazine, THE' STUDIO (1893), fit connaître l'art nouveau dans l'Europe entière.

En Belgique les principaux représentants de l'art nouveau sont : HORTA, HANKAR ,VAN DE VELDE (architectes;)En Espagne, ANTONI GAUDI (palais parc GUEL, casa MILA Sagrada Familia, Pedrera, casa Batlo.. a Barcelone). En France, Hector GUIMARD (bouches de métro à PARIS ,maison du fou à LILLES...) ,Emile GALLE, MAJORELLE, MUCHA.MUNICH et VIENNE sont les villes ou le mouvement est le plus actif. En Italie, ARTHUR LIBERTY.Aux U.S.A le chef de file de l'art nouveau est LOUIS COMFORT TIFFANY. A partir de 1910, l'art nouveau périclita et ne survécût pas au premier conflit mondial, et fit remplacé par l'art déco. L'art nouveau marqua un tournant dans l'évolution de l'histoire de l'art et de l'industrie, ses adeptes ouvrirent la voix de l'art et de l'architecture moderne.

(Une définition plus personnelle )

C'est un style nouveau qui va s'adapter aux exigences de la vie moderne. C'est un art gaie, pratique, plus clair. C'est une rupture avec les styles historiques. C'est un art total qui montre le quotidien. Les objets visuels deviennent des objets d'arts. La vie et l'art ne font plus qu'un. Il n'y a plus de distinction entre l'art et l'artisanat. La maison et le décor ne font qu'un, de même que pour la forme et la fonction. Pour l'art nouveau tout doit être en harmonie.



LE SURREALISME

Mouvement littéraire et artistique défini et théorisé par le poète français ANDRE BRETON en 1924, qui, s'opposant aux valeurs morales et esthétiques de la civilisation occidentale, affirma la prééminence du rêve et de l'inconscient dans la création. Issu d'une rupture avec le mouvement dada en 1922, le surréalisme était à l'origine un projet essentiellement littéraire, mais fut rapidement adapté aux arts visuels (peinture, sculpture, photo, cinéma).Se réclamant de SADE, de RIMBAUD ,de MALLARME, d'APOLLINAIRE, de ROUSSEL, et surtout de LAUTREAMONT, l'auteur des chants de Mogador, les surréalistes cherchèrent à libérer l'homme du rationalisme de la culture bourgeoise occidentale, jugé étouffant et obsolète.

Dans le premier manifeste du surréalisme, publié en 1924, ANDRE BRETON, marqué par la lecture de FREUD, inaugura ce qui allait être le processus de production de la plupart des oeuvres littéraires et plastiques, en proposant de faire de l'inconscient le nouveau matériau du créateur. Le surréalisme ne fut jamais considéré comme une technique de production, mais comme un outil expérimental de connaissance du monde. Les premiers écrivains ayant adhérés au mouvement furent PAUL ELUART, LOUIS ARAGON, ANTONIN ARTAUD, BENJAMIN PERET, ROBERT DESNOS, GEORGES LIMBOUR, QUENEAU, LEIRIS, DELTEIL, NAVILLE, VITRAC, CREVEL, et SOUPAULT.

Les champs magnétiques, texte rédigé en 1919 par BRETON et SOUPAULT, fut considéré comme le premier écrit surréaliste.

Le surréalisme prônait une poésie révolutionnaire, qui devait se tenir à l'écart de toute règle et de tout contrôle de la raison. La trinité surréaliste « LIBERTE AMOUR POESIE».La poésie exprimait une nouvelle morale de l'amour (ARAGON libertinage 1924, DESNOS la liberté ou L'amour 1927, l'amour/bu d'ANDRE BRETON 1937 ou NADJA 1928).


SOMMAIRE