LES CIRCULADES


Selon monsieur PAWLOWSKI auteur du livre « les circulades naissance de l'urbanisme européen » un village circulaire est un village médiéval dont le cercle est à la base de tout ou partie de l'organisation du système parcellaire. »

Au départ les premières traces urbaines au moyen age étaient fondées sur le principe des « bastides » Pour l'auteur, les villages circulaires seraient apparues dans le Languedoc Roussillon deux siècles avant les bastides d'ou la naissance de l'urbanisme européen. Ce phénomène remonterait donc à l'an 1000, son apogée se situant entre 1080 et 1130. Ses origines pourraient être liées au symbolisme chrétien d'une part et aux impératifs de défense d'autre part.

La forme circulaire se retrouve également autour de la circulade même :sentiers, champs, monastères …

Le symbolisme chrétien :  Le cercle représente la forme la plus pure, le symbole de l'infini et l'emblème de la force ; donc le cercle représente le pouvoir de dieu.

Au moyen age la religion était très importante voilà pourquoi les constructeurs des circulades se sont inspirés de celle-ci pour créer ce nouvel urbanisme. Apparaît également a cette époque l'art roman qui s'inspirait également de la religion. De plus la forme circulaire apparaissait déjà dans d'autres pays étrangers comme par exemple la ville de Jérusalem, capitale de la chrétienté.

Des impératifs de défense : Les villages circulaires sont apparus à une période d'invasions successives. Donc il était important de se défendre. Le cercle représentait  à l'époque la forme la plus simple à construire et à défendre car , dépourvu d'angles morts il était très facile pour les gardiens de repérer le moindre envahisseur  et donc de défendre la circulade. Cependant certain châteaux étaient composé d'un donjon qui permettait de mieux surveiller. Le cercle parfait n'est pas apparu tout de suite à cause notamment d'un manque d'expérience. Les premiers formes étaient semi , pseudo circulaires, ovale ou même en éperon. De plus certaines circulades se sont adaptées au terrain d'ou leurs formes imparfaites. Elles étaient construites soient sur des mottes naturelles (collines, rochers) ou artificielles (construites par l'homme)

Le château jouait un rôle important car il se situait au centre des agglomérations. Le féodalisme qui venait de naître donna un pouvoir important aux châteaux symboles du pouvoir laïque. Ce nouveau pouvoir fut au détriment de l'église qui perdit en partie son pouvoir protecteur vis a vis des habitants. Voilà pourquoi l'église était construite à l'extérieur du noyau central. Cependant dans certain village l'église est au centre, ceci s'explique par le manque d'efficacité défensive du château qui a du être reconstruit a l'extérieur laissant ainsi sa place a l'église. Au 12° siècle, apparaissent les premiers places publiques afin d'y effectuer des réunions (modèle romain).

10° et 11° siècles : émergence des villages ecclésiaux autour de l'église :

Ce fut une période ou le pouvoir de l'église repris le dessus sur le pouvoir féodal (crise féodale). De nouvelles habitations virent le jour autour de l'église qui était censée protéger les habitants.

Fin 11° et début 12° siècles : Le pouvoir change de main et revient aux châteaux. Ils jouent un rôle déterminant dans les nouvelles formations villageoises. Apparaissent les bourgs castraux aussi appelé « castrum »

Années 1060-1130 un nouveau type de village voit le jour : la sauveté qui succède au village ecclésial. Le pouvoir revient à nouveau à l'église qui succède au contrôle seigneurial

Deuxième moitié du 12° siècle : les villages castraux :

Le village castral est fortifié avec une enceinte collective avec le château au milieu. Les habitants sont sous la protection du seigneur. Le village castral a moins de pouvoir que le bourg castral car il abrite la petite seigneurie.

Des familles de seigneurs vont apparaître. La dynastie des Trencavel avec Bernard Aton  4 de Trencavel, vicomte d'Albi et de Nîmes puis de Carcassonne, Béziers et Agde a un important pouvoir dans la région. Le vicomte va ordonner a ses vassaux de fortifier toute la région. Il est le principal fondateur du système des agglomérations circulaires. D'autres seigneurs avaient aussi un rôle important : le comte de Mauguio et le seigneur de Montpellier. Ceux-ci sont à l'origine des premiers châteaux de la région.


SUITE