FUITE OU EVAPORATION ??


L'évaporation est un problème pour les propriétaires de piscine qui ne savent souvent pas, quel peut-être le taux d'évaporation d'une piscine.

Par temps chaud, vent moyen, fréquentation moyenne de baigneurs, ensoleillement permanent, lavage contre courant hebdomadaire; on pourra considérer le taux d'évaporation à 3% du volume du bassin par semaine.

EX: pour un bassin de 70 m 3 avec une filtration de 10 h par jour, la perte d'eau par évaporation peut varier de 2 à 3 m 3 par semaine en fonction des conditions climatiques.

Par grand vent avec chaleur, l'évaporation peut-être spectaculaire de 1 à 1,5 cm en 24 heures. On peut considérer qu'il y a une fuite lorsque le niveau du bassin baisse de plus de 2,5 cm en 24 heures, cela peut être une fuite due au système de filtration et de canalisations (écrasement par affaissement des remblais par exemple)ou par une mauvaise étanchéité du bassin quelqu'en soit le revêtement. Pour la construction d'une piscine, l'amateurisme n'est pas de mise ou alors des conseils expérimentés !


SECURITE DE LA BAIGNADE


*Le conseil le plus important à donner pour éviter les drames, c'est d'éviter les baignades en solo (risque de malaise par exemple) et de ne jamais laisser un enfant sans surveillance active (c'est à dire de ne pas surveiller allongé sur un bain de soleil à  cause des risques de somnolence‚Ķ)

*Le deuxième conseil serait de prendre des cours élémentaires de réanimation auprès d'un professionnel.

Attention aux barrières de sécurité qui peuvent entraîner un certain laxisme à la surveillance.

Les  meilleure barrières ce sont les yeux des parents ou de tout autre adulte.

Si ces consignes de sécurité sont respectées, la piscine deviendra au fil du temps un magnifique lien de convivialité.

Bonne baignade!!!!


L'HIVERNAGE


Pour un bassin de 70 mètres cubes en dur.


*Le premier point important est de vidanger le bassin en dessous des refoulements que vous boucherez avec des capsules plastiques afin d'éviter tout risque de gel.

*Caler le PH à 7.2 et la chloration à 5, ensuite chaque semaine, ajouter 0.5 litres de chlore anti-tartre dilués dans 10 litres d'eau et repartis autour de la piscine.

*Il ne faut pas mettre de sulfate de cuivre car il risque de colorer les joints ou les revêtements de peinture. La surchloration hebdomadaire suffit amplement à maintenir une eau claire.

* Accrocher à chaque angle de la piscine un bidon à moitié rempli d'eau plus un au centre;  pour éviter en cas de gel important, que la glace pousse sur les parois, et détériore le carrelage voire même  la structure. Le petit plus serait d'accrocher à chaque bidon, un galet de chlore lent dans sa boite percée, qui diffusera tout simplement son potentiel de chlore par le mouvement de l'eau chaque fois qu'il y aura du vent.


*La pompe sera démontée et mise hors gel. Nettoyer les ailettes de ventilation afin de les dépoussiérer, graisser les joints à la graisse silicone. Le filtre à sable doit être vidangé ou chloré (une pastille de 20 grammes de chlore choc pour l'hiver)

*Si vous en avez la possibilité, bâchez la piscine pour une meilleure protection et pour éviter un nettoyage fastidieux au printemps.

*Les skimmers sont vidangés et protégés contre le gel, n'oubliez pas de bloquer les volets, cela prolongera leur vie. Il est complètement inutile de faire fonctionner la pompe l'hiver, un bon nettoyage de printemps compensera largement la dépense d'électricité et de produits.

SUITE

CONSEILS PISCINE SUITE